L'information est toute récente. Le syndicat national des discothèques vient d'annoncer son désir de mettre ces lieux de loisirs et de fêtes à la disposition du gouvernement pour pouvoir en faire des centres de vaccination. C'est une aide importante pour les autorités françaises qui vont pouvoir mettre à la disposition de tous de nombreux lieux de vaccinations partout sur le territoire. Il reste une question en suspens : quel sera le tarif des consommations ?

Depuis de nombreux mois, les discothèques font partie des lieux de loisirs qui n'ont pas réouverts et pour cause, il a été démontré par une étude iranienne que le coronavirus aime beaucoup la musique en général et la techno en particulier. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'en Iran, toutes les discothèques sont fermées depuis 1979. 

En France, le syndicat national des discothèques propose de réouvrir exceptionnellement ces lieux de loisirs de 23h à 6h du matin pour divertir vacciner leurs clients, ce qui aurait pour effet de contribuer à la protection sanitaire tout en donnant une bouffée d'oxygène à ces entreprises au bord de la faillite.

Le gouvernement est en train de valider les tarifs des consommations du Pfizer, selon nos informations le verre du vaccin serait facturé à 90 €, la bouteille à 500 € seulement.

Pour attirer la jeunesse, le milieu de la nuit a fait plusieurs propositions : 

 

  • Paiement des consommations en 10 fois avec crédit Cofidis de 27% pour l'achat d'une bouteille à 500 €
  • Vaccin aromatisé au choix : Thé de 17 h (variant anglais) / Saké (variant japonais)  / Huile de foie de morue (variant français à venir) 
  • Passeport vaccinal offert + tee-shirt "Youpi ! Je suis vacciné !"
  • Photo dédicacée du videur de la boite

 

Il sera possible de se faire vacciner toutes les semaines dans une discothèque de son choix, le nombre de bouteilles sera toutefois limitée à 6 par nuit et par personne.