Alors que la deuxième vague le tsunami est attendu avec fébrilité par les français et que le masque est soudainement devenu très utile pour se protéger de la maladie, le ministre de la santé en visite dans un Ehpad a fait une déclaration étonnante sur les ventilateurs. Détails sur cette nouvelle évolution qui va changer la vie des français en période de canicule.

Juste après que le ministre ait recommandé à un pensionnaire d'éviter de se bourrer la gueule en période de canicule, il a annoncé également que les ventilateurs à partir de la semaine prochaine seraient désormais vendus sans prise électrique.

 

Les ventilateurs, c'est dangereux

 

"Avec le minsitre de l'économie, nous avons demandé à tous les distributeurs de sectionner les cables de tous les ventilateurs actuellement en vente. Les industriels ont bien sur l'autorisation de fabriquer des ventilateurs s'ils ne sont plus dotés de la prise électrique".

Interrogé, le ministre indique alors que le ventilateur propulse le virus dans toutes les pièces où il est en fonction, faisant courir un risque gravissime de contamination à la population.

Cependant, les français auront tout de même le droit d'acheter des ventilateurs et pourront faire tourner l'hélice à la main pour se ventiler, car avec cette technique le risque de contamination est alors minime.

 

Le virus réagit

 

Le Covid-19 que nous avons eu l'occasion d'interroger fait part de son désarroi : "oui, cette décision va freiner mon expansion dans la population française. C'est un coup de plus qui m'est porté mais j'ai l'habitude. Depuis 6 mois, la planète entière lutte contre moi !".

Du côté des distributeurs, l'heure n'est pas à l'inquiétude. Un responsable commercial chez Carrefour nous affirme par téléphone : "Nos équipes sont mobilisées pour sectionner tous les cables electriques des ventilateurs, mais nous restons confiants dans la vente de ces produits. Les français étant particulièrment cons, ils ne devraient pas y avoir de baisse sensible".