De nombreux témoignages se retrouvent sur les réseaux sociaux : "Ils ont fait du bon boulot" "On a de la chance d'avoir un gouvernement de cette qualité" "Respect pour nos dirigeants que je salue bien bas". Infirmiers, aides-soignants, médecins ou encore agents d'accueils, les avis sont unanimes. La gestion de la crise du coronavirus est citée en exemple et fait la fierté des blouses blanches.

C'est ainsi que Patrick Pelloux, président de l'association des médecins urgentistes demande que chaque membre du gouvernement bénéficie d'une prime "Franchement, je leur tire mon chapeau. Ces mecs là ont travaillé dans l'urgence et fait la preuve de leur réactivité".

Même son de cloche du côté des syndicats infirmiers où on loue la compétence du gouvernement "Ils sont arrivés à avoir des masques FFP2 pour eux alors que nous on en a toujours pas, forcément on est très fiers d'eux".

Plusieurs organisation syndicales demandent une prime pour le gouvernement mais conscients de la difficulté économique du pays, ils décident d'en appeler directement à la générosité des soignants.

C'est ainsi que des appels aux soignants sont faits dans tous les hôpitaux, des cagnottes leetchi sont ouvertes pour mettre en place ces primes. Et ça marche ! Par exemple, la cagnotte leetchi pour le ministre de la culture Franck Riester aurait atteint 1,77 € en douze heures. Une somme déjà rondelette pour un ministre sympathique touché par la maladie.

Patrick Pelloux nous confirme par téléphone : "ça va, on est pas les plus à plaindre. On peux donner 10 000 ou 20 000 € à un ministre pour le récompenser".