Un député LREM nous confie :

"Vous savez avec l'expérience, on a finalement compris que certains termes pouvaient être ressentis comme vexants, on ne peut plus aujourd’hui dire aux français qu’ils sont illettrés et fainéants en toute impunité, même si c’est la vérité. Cette formation bienvenue permettra de nous donner les armes pour aborder ces bœufs la population avec des mots choisis et très simple d’accès pour que tout le monde comprenne. Inutile de faire preuve de trop d'intelligence pour parler à des gens dont le QI n'est pas le point fort".

Le président de la république avait lui-même pensé à un moment au langage petit nègre, du genre "toi, travailler plus longtemps sinon plus de retraite", mais malgré les multiples avantages de cette technique, son aspect vexant l'a mise de côté.

En pratique, tous les élus nationaux suivront un stage de 6 mois dont trois semaines de stage pratique au contact des bouseux français au fin fond de l’Auvergne. A la fin du stage pratique, les maîtres de stage rempliront une évaluation de leurs stagiaires à l’aide de petits smileys rigolos.

La formation, dont le coût modique est estimé à 180 000 € par élu sera un élément déterminant pour que les français retrouvent fierté et confiance envers leurs représentants.