Les responsables d'en marche ont fini par la convaincre de marcher vers la marie de la capitale, à toute vitesse puisqu'il reste moins d'un  mois avant le premier tour. C'est devant les caméras de télévision Qu'Agnès Buzin fait part de sa joie et annonce que sa toute première mesure sera de construire un mur tout autour de Paris pour protéger les parisiens si elle est élue.

Une mesure forte qui vise a empêcher les gens contaminés de pénétrer dans la ville et qui seront ainsi condamnés à rester à l'extérieur de la commune. Nous aurons dans les tous prochains jours des informations complémentaires sur cette décision qui interroge beaucoup.

A la question, où allez vous construire le mur, Agnès Buzin indique que le mur sera construit sur l'actuel périphérique et sera d'une hauteur de 6 mètres. Les employés municipaux se positionneront à son sommet sur toute la longueur de l'édifice et seront équipés de canons à huile bouillante. De l'huile qui vous sera sera projeté dans la figure si vous êtes un parisien contaminé, mais aussi si vous êtes un provincial (contaminé où pas).

Mais une question demeure difficile à résoudre, comment reconnaitre un parisien contaminé ? L'équipe municipale réfléchirait à un système analogue à la vignette crit'air. La notation irait de 0 (pas contaminé) à 2 (très contaminé) en passant par 1 (un peu contaminé). Il ne reste que quelques semaines pour résoudre les nombreux détails techniques.