Une histoire très originale que nous vous racontons aujourd'hui. Depuis janvier 2015, Serge vit un véritable enfer. En effet, il a les plus grandes difficultés à mettre son prénom en avant. Tous ses interlocuteurs refusent de l'appeler Serge au prétexte que ce prénom est nul. Toutes les personnes qui croisent sa route l'appellent Charlie. Un reportage troublant.

"C'est un enfer. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Tout le monde désormais m'appellent Charlie, même ma propre famille. Des gens que je ne connais pas, des livreurs de pizzas, des hôtesses de caisse, des gens qui demandent un renseignement"...

C'est arrivé à un tel point que Serge Charlie pense désormais à faire des démarches auprès de l'Etat civil pour changer son prénom et s'appeler officiellement Charlie. Nous en profitons pour l'interroger :

 

Serge, c'est trop moche !

 

La rédaction : "Charlie, pourquoi vos parents vous ont donné un prénom aussi nul, vos parents vous en voulaient" ?

Serge : "Tiens vous aussi, vous m'appelez Charlie ! Non mes parents ne m'en voulaient pas puisque je n'avais rien fait à personne, je venais de naître" !

La rédaction : "Y avait t'il des signes annonciateurs auparavant Charlie" ?

Serge "Non, je m'appelle Serge. Rien avant 2015, je ne sais pas ce qui s'est passé depuis, les gens sont fous ou alors c'est moi".

La rédaction : "Charlie, n'avez-vous jamais eu honte de porter un prénom pareil ? Serge, c'est trop moche !"

Serge : "Je m'en rends compte maintenant. C'est un prénom nul à chier. Mes parents se sont moqués de moi, je vais peut-être leur coller un procès pour le préjudice moral que je subis..."

Nous avons longtemps discuté avec Charlie. A la fin de notre interview, celui-ci se lève brutalement et se met à crier "Je suis Charlie, Je suis Charlie jusqu'au bout des ongles, je serai toujours Charlie !".