Dans le débat entre le premier flic de France et Marine Le Pen jeudi soir sur France 2, le ministre s'est confié sur des problèmes intimes qui le rongent depuis de nombreuses années. "Elle est molle" a t'il déclaré quand Thomas Sotto est revenu sur ses frasques judiciaires. Nous étions dans les coulisses après l'émission.

En réponse à une question de Thomas Sotto sur les accusations de viol dont il fait l'objet, le ministre de l'intérieur s'est défendu très habilement en révélant un pan de sa vie privée :

 

Gérald Darmanin : "Cette accusation de viol ne tient pas puisque je vous le dis elle est molle".

Thomas Sotto : "Qui ça ? Marine Le Pen ?".

Gérald Darmanin : "Mais non....Je ne risque pas de violer quiconque car elle est molle. En fait vous voyez la différence entre madame Le Pen et moi c'est que elle, elle est un peu branlante et molle et la mienne elle est pas bandante en plus d'être molle"...

Thomas Sotto : "Et les SMS que vous aviez envoyé à la femme qui a porté plainte contre vous pour lui proposer un dernier verre ?"

"C'était une erreur. Je voulais être grand seigneur, lui offrir un verre de sirop de grenadine et l'inviter après à jouer au Monopoly. Elle m'a ensuite traité de sale con parce que je ne connaissais pas bien les règles !".

L'échange s'est ensuite poursuivi et à la fin de l'émission, Thomas Sotto a demandé aux équipes de la chaîne d'amener un canapé sur le studio, canapé sur lequel s'est allongé le ministre.

Alors que Lea Salamé, la spécialiste des questions dérangeantes lui amenait un verre d'eau, le ministre s'est exprimé "Ah ça y es, je la sens ramollir de nouveau, je suis malade !". 

Thomas Sotto s'assied alors près du ministre et poursuit son interview :

"Gérald Darmanin, Quand vous êtes vous rendu compte du problème ?".

"Quand j'ai vu Castaner la première fois en 2008... Déjà à cette époque il faisait des génuflexions en se roulant en boule. Il avait la raie des fesses apparente et de grande taille. Je ne sais pas pourquoi, elle me faisait penser à l'autoroute A1".

Thomas Sotto ; "Et depuis, elle a toujours été molle".

Le ministre répond alors "Oui. Et quand j'ai revu Castaner plus tard et que j'ai vu sa dentition, ça me faisait penser aux bornes kilométriques de l'autoroute A1...".

"Vous avez un problème avec l'autoroute A1 ?" demande le journaliste.

"J'aime beaucoup cet endroit. Passé 18 heures, je peux envoyer des équipes pour verbaliser tous ceux qui ne respectent pas le couvre-feu. Quand on est ministre de l'intérieur, il faut faire preuve de vigueur !".

NDLR : Pour rappel, Gérald Darmanin a une santé fragile car comme nous le relations, le ministre avait déjà été touché par un virus de popularité il y a un an.