Depuis que les premiers vaccins ont vu le jour, les pays du monde se livrent à une course au nombre de vaccins. La France est très mal classée dans le championnat malgré une population en forte demande d'être rassurée. C'est pour répondre à cette inquiétude des français que Jean Castex leur propose une solution pour patienter.

C'est lors du journal de TF1 que le premier ministre a annoncé une vaccination à grande échelle des français contre la varicelle pour que ces derniers patientent en attendant d'avoir les vaccins contre le covid. Les plus de 80 ans seront vaccinés en premier mais le reste de la population suivra rapidement car Sanofi, lors de ses recherches sur le covid a développé un vaccin très efficace contre la varicelle, surtout chez les pensionnaires des EHPAD.

Il n'en fallait pas plus pour que le président s'en empare : "J'ai proposé à Brigitte de se faire vacciner en attendant, elle s'est montrée très favorable et elle ira chez son pédiatre très rapidement".

Olivier Veran affirme que Sanofi dispose de 800 millions de doses dans ses stocks, ce qui pourrait permettre de vacciner chaque personne plus de 10 fois. 

Chaque fois que quelqu'un sera impatient, il lui faudra prendre rendez-vous chez son pédiatre pour se faire vacciner. A terme, la France sera le premier pays au monde à proposer une double vaccination. Utile pour le covid, par plaisir pour la varicelle.

Il n'y aura d'ailleurs pas de souci d'approvisionnement car chaque pédiatre recevra environ 95 000 doses de vaccins par l'ARS qui va s'occuper de la logistique. D'après un sondage, la population dans son ensemble se montre très favorable au vaccin contre la varicelle ainsi qu'à un saut à l'élastique, mais bon, cette option n'est pas proposée par le gouvernement.