Quel ne fut pas notre désarroi quand nous avons appris cette terrible nouvelle. En 2021 il y aura quatre jours fériés qui tomberont un week-end, ce qui s'annonce comme étant l'une des pires années pour le prolétariat depuis la préhistoire selon la CGT. Ces jours fériés (maudits soient ils) ont été identifiés grâce à une enquête haletante.

9h45 ce matin, alors qu'un stagiaire professionnel de notre rédaction appelle la CGT (à notre insu) pour savoir s'il est normal qu'il n'ait reçu aucun salaire depuis douze ans, un hurlement retentit dans les couloirs.

- RRRAAAAAHHHH, c'est pas possible ! Mais comment est ce possible ?!!!

Le téléphone, dont le haut-parleur est activé témoigne de l'étranglement de Philippe Martinez, le patron de la CGT.

Ce dernier nous apprend alors que d'après le calendrier posé sur son bureau de 2021, quatre jours fériés auraient choisi de tomber un week-end, le jour ou justement la plupart des gens ne vont pas travailler. Très surpris de cette révélation, nous demandons confirmation au patron de la CGT.

- Vous êtes certain ? Bien certain ? Très très certain ?

- Il semblerait ! répond Philippe Martinez. Le calendrier n'est pas en très bon état parce que j'ai fait tomber mon bol de café dessus ce matin, ce n'est plus très lisible. En plus hier, je m'en suis servi comme set de table, il n'a pas aimé le ketchup et les frites.

- Mais, mais, mais.... vous n'êtes pas sûr donc ?

- Non... Ah je sais, je vais demander à Tata Simone qui garde toujours ses vieux calendriers depuis 1870, je vous rappelle !

A la rédaction nous sommes terrorisés, et nous nous regardons comme des chiens en porcelaine en chiens de faïence. Nous attendons d'un instant à l'autre l'appel de la CGT et l'attente est longue, très longue. Pendant ce temps là, nous vidons les placards à la recherche de chips, cacahuètes et de courgettes grillées nous nous plongeons ardemment dans le travail et l'investigation pour poursuivre notre mission de journalistes coûte que coûte.

17h58. Le téléphone sonne et Philippe Martinez nous réveille rappelle comme promis.

- Merde, c'est confirmé. Tata Simone avait un vieux calendrier de 1921 et on aura bien quatre jours fériés en 2021. Il faut qu'on fasse quelque chose... 

Quelles pistes pourraient être mises en place pour lutter contre cette injustice ?

Repousser 2020 ? Interdire 2021 ? Demander aux jours fériés réfractaires de se décaler le lendemain ou le surlendemain de la date prévue ?

Toutes ces pistes sont à l'étude mais une chose est certaine... avec quatre jours fériés un samedi ou un dimanche, 2021 sera vraiment une année de merde.