Depuis des années, l'inégalité entre les hommes et les femmes maintes fois dénoncée persiste encore et toujours. Malgré les lois, les femmes d'une manière générale sont toujours moins bien payées que les hommes à travail égal. Marlène Schiappa a pourtant émis une proposition qui trouve un écho très favorable auprès du MEDEF. Une baisse de 20 % de salaire des hommes est attendue. Enquête.

C'est au cours d'une soirée conviviale avec les représentants du MEDEF, des syndicats et des membres du gouvernement que Marlène Schiappa complètement bourrée très émue fais cette proposition étonnante. L'idée part d'un constat simple, puisqu'il est très difficile d'augmenter le salaire des femmes, on va donc baisser celui des hommes pour tendre vers plus d'égalité.

Le patron du MEDEF, Geoffroy Roux de Bézieux se réjouit d'autant plus que la proposition ne concerne pas les patrons et grands cadres masculins des entreprises, juste les salariés.

L'organisation patronale y voit plusieurs avantages, notamment une arme de plus dans la lutte contre l'obésité. En effet, avec un salaire réduit, le salarié sera contraint d'orienter ses dépenses vers des postes très essentiels, fini donc le pot de Nutella qui fait grossir.

La secrétaire d'Etat à l'égalité hommes-femmes se réjouit également : "les femmes vont enfin pouvoir se venger de ces salauds d'hommes qui les ont maltraitées pendant des centaines d'années". Pour autant Marlène Schiappa assure que ce n'est pas sa haine envers la gent masculine qui lui a inspiré cette idée, mais une bonne caisse de vin blanc qu'elle a bu toute seule".

"C'est un peu comme le cannabis où certains jeunes qui en consomment disent que ça booste leurs capacités cérébrales, pour moi c'est juste l'alcool qui a provoqué cette idée particulièrement brillante".

La mesure sera mis en place dès 2021 pour tous les salariés hommes. Pour certains très mal payés, ils n'auront plus aucun salaire mais ils seront contraints de donner de l'argent tous les mois à leurs entreprises.