Encore une affaire de racisme ordinaire en France. C'est désormais le chroniqueur de BFM TV qui est pris à parti sur les réseaux sociaux après des insultes qu'un SS dans un camp de concentration n'aurait pas désapprouvé.

Le chroniqueur pensant que les micros étaient coupés a voulu faire rire sur le plateau et a lancé un "ils enterrent des pokémons ?" alors que les chinois célébraient les victimes du Coronavirus.  Cette affaire fait la une de la presse du monde entier et les plus grands dirigeants demandent que le chroniqueur soit sévèrement condamné. D'autant plus, que le constat est désormais clair, Emmanuel Lechypre n'est pas seulement un nazi déguisé en chroniqueur mais aussi un personnage sans culture puisqu'il est ignore que les pokémons ne sont pas d'origine chinoise mais japonaise.

C'en est trop. Dans la foulée BFM TV a présenté ses excuses, Emmanuel Lechypre également mais bien trop tard. La chaine d'information continue, consciente de l'horreur de ces propos a aussitôt organisé un sondage intitulé "Quelle condamnation à mort pour Emmanuel ?".

Deux sanctions se détachent à l'heure actuelle : l'écartélement ou le bûcher façon Jeanne D'Arc.

La décision est entre les mains des telespectateurs qui continuent de voter.