La nouvelle est tombée et a été annoncée au journal TV de France 2 provoquant la stupeur de millions de téléspectateurs. La présidente invitée sur le plateau, annonce travailler avec plusieurs prestataires pour mettre au point un dispositif électronique pour interdire au hommes blancs de plus de 50 ans de regarder une chaine du groupe.

Un dispositif qui pourrait prendre plusieurs formes.

"J'ai bon espoir de mettre en place cette stratégie rapidement, quand je suis arrivée en 2015 il y avait une grande partie de vieux blancs de plus de 50 ans que j'ai viré pour certains d'entre eux".

Pour rappel, Delphine Ernotte avait souhaité rajeunir l'antenne de son groupe et avait écarté plusieurs têtes connues. Lepers, Pujadas, Taddei, Sébastien, Pernoud...

"Je n'ai pas eu le temps de virer Leymergie, ce vieux débris s'est barré avant. Concernant Drucker, j'ai un peu peur, il est très âgé et j'ai un doute... Pourras-t-il tenir si je le vire ? Vous savez le but à mon arrivée, c’était de rajeunir l’antenne, aujourd’hui c’est le public que je veux rajeunir, malgré tous mes efforts il y a encore des vieux males blancs qui regardent nos chaines, il faut que ça change, j'en ai marre de compter tous ces vieux blancs croulants dans mon audimat".

A la question de la journaliste qui s'interroge sur le dispositif technique, Delphine Ernotte continue sur sa lancée :

"On pourrait imaginer un boitier équipé d'un système électrique qui pourrait envoyer une décharge sur l'intrus s'il entre dans la même pièce que le téléviseur allumé. Bien-sûr, la décharge ne serait pas létale, on y a pensé à un moment mais on a abandonné cet aspect qui a été jugé excessif. Je précise toutefois que nous avions le soutien des syndicats de pompes funèbres".

Peu après l'intervention de la présidente de France Télévisions, l'audimat de la chaine s'est écroulée de 32 % selon médiamitrie et peine à remonter depuis.