La candidate à la mairie de Paris annonce en effet que depuis fin janvier elle a alerté tout le gouvernement sur la proximité des élections municipales et que personne ne l'a crue.

"J'en ai parlé au président de la République, au premier ministre et à tout le gouvernement. Je leur ai dit que les élections municipales alliaient arriver bientôt et qu'il fallait les préparer et on m'a répondu que je disais n'importe quoi, que les élections municipales c'étaient dans 6 ans !".

C'est une mascarade, on a organisé ça dans la précipitation la plus totale, c'est du travail d'amateur.

 Agnès Buzin savait que les élections municipales allaient arriver et a choisi de ne rien dire aux français. Le pays entier a appris au dernier moment que ces élections surprises allient avoir lieues alors qu'elles étaient pourtant prévues.

A l'étranger, cette annonce a fait son petit effet : Plusieurs chefs-d'état ont fait part de leurs expériences. Par exemple, Vladimir Poutine confie avoir récemment découvert que des élections présidentielles allaient avoir lieu dans son pays et découvert également qu'il était candidat. Il va donc se préparer pour ces élections mais précise qu'il aurait quand même préféré être au courant avant.