L'épidémie du coronavirus et le confinement qui a suivi ont pénalisé plusieurs secteurs de l'économie même ceux dont la presse n'a jamais parlé, comme celui du barbecue. 

C'est justement pour aider ce secteur saisonnier que le gouvernement va autoriser les français qui le souhaitent à faire don de leurs corps pour finir sur un barbecue cet été. L'idée a germé au sein de la Direction Générale des Entreprises, qui a proposé cette solution pour venir en aide à ce secteur sinistré.

Selon la DGE, "plusieurs millions de français seront cuits à point cet été et ne supporteront pas la canicule qui s'annonce".

Il y aura du fait du confinement et du ralentissement de l'économie, un effet de rattrapage qui ne pourra pas tenir face à la demande qui sera beaucoup trop forte. Plutôt que de faire don de leurs corps à la science, les français pourront servir une dernière fois dans un barbecue, nous indique le ministère de l'économie.

Alors concrètement comme faire ? D'après les premiers éléments, il faudra simplement consulter son médecin généraliste pour que celui-ci vérifie l'état de cuisson avancé du patient, si la cuisson est satisfaisante le patient repartira avec un 'bon pour abattage' et pourra se diriger vers l'abattoir le plus proche pour y être exécuté.

Les produits seront ensuite triés et mis sous pli par l'industrie et vendu sous forme de diverses pièces de viande pour barbecues. Mais la loi se veut relativement souple puisqu'on nous assure qu'il sera possible d'échapper à l'abattoir et d'être juste abattu par sa famille où ses amis à condition toutefois de respecter des règles sanitaires strictes.