"Le racisme est un fléau et la police doit être exemplaire même si moi je suis loin de l'être" c'est par ces mots que le ministre de l'intérieur annonce sa prochaine réforme sur la police.

Désormais, une fois le concours d'entrée réussi, les policiers seront amputés de la langue pour éviter toutes dérives. Les agents seront désormais munis d'une ardoise et d'une craie pour dialoguer avec les citoyens et les délinquants qu'ils sont chargés de combattre.

L'UNSA police s'interroge : "c'est un peu particulier comme solution, comment vont faire les policiers dans la vie privée pour communiquer avec leurs proches ?".

Le ministre de l'intérieur se veut rassurant et proposent des solutions "pour la vie de tous les jours, les policiers pourront écrire sur du papier pour communiquer avec leurs proches ou encore apprendre le langage des signes, mais utiliser l'ardoise ne sera pas possible car il s'agit d'un matériel professionnel".

Le ministère de la justice confirme que l'ardoise et la craie seront utilisables uniquement dans le cadre professionnel strict. Dans le cas contraire, les policiers pourraient être poursuivis pour abus de biens sociaux.