Tout d'abord, rappel des faits : 

Un jeune homme roule tranquillement avec une moto cross, il est en temps normal parfaitement équipé d'une tenue protectrice, d'un casque et de son attestation. Malheureusement, ce jour là, il oublie ce qu'il prend d'habitude. 

Alors qu'il s'apprête à doubler sagement une voiture arrêtée à un feu rouge, la portière, prise de folie s'ouvre brutalement et fait chuter le jeune homme au sol qui hurle de douleur, la portière lui ayant causé une fracture.

Heureusement, il sera transporté à l'hôpital et opéré. Reste maintenant nombre de questions à résoudre.

Pourquoi cette portière s'est elle soudaiment ouverte ? Pourquoi le pilote n'a t'il pas pu l'éviter ? Cette portière était elle radicalisée ? S'agit t'il d'une attaque terroriste ? Est-elle convertie à l'islam ?

Les investigations de la police ont débuté et se poursuivent, la portière a été démontée et placée en garde à vue.

Alors que l'enquête n'est pas terminée, Christophe Castaner demande l'euthanasie de la portière. Dans le même temps, le ministre annonce la création d'un permis "spécial banlieues", un permis financé par la collectivité qui incluera plusieurs épreuves parmi lesquelles :

 

- Evitement de portière

- Conduite sans casque, sans gants et sans équipements de protection

- Perfectionnement conduite rodéo

- Conduite en étant bourré et/ou drogué

- Comment conduire en état de confinement

- Conduire sans assurance

- Comment conduire sous contrôle judiciaire

- Conduite avec un engin non homologué

- Bien conduire une moto volée

 

Pris de panique, les habitants ont brûlé des voitures accusées de posséder des portières folles.

Les mesures annoncées devraient toutefois aller dans le sens d'une meilleure sécurité dans les banlieues.