Interrogé par les médias américains, le candidat à l'élection américaine le promet : il ne compte pas devenir sénile avant la fin de l'année. Les américains sont rassurés et ils auront peut-être, un président disposant de toutes ses facultés intellectuelles.

Interrogés par plusieurs journalistes, le favori des élections indique qu'il a obtenu le soutien d'un membre éminent des républicains puisqu'il s'agit d'Abraham Lincoln qu'il a rencontré la semaine dernière dans une écurie alors qu'il était en train de donner à boire à son cheval.

Joe Biden indique aux journalistes qu'il est temps d'abolir l'esclavage et que ces sudistes "font vraiment chier" tout le monde et qu'il est urgent de régler le problème. Autre grand chantier de Joe Biden s'il est élu, lutter contre un certain Zorro qui sévit à Los Angeles. Zorro est un mec habillé tout en noir avec un cheval noir et qui ridiculise, avec une épée, les USA et ce, dans le monde entier. Joe Biden affirme être prêt à faire une alliance avec Staline, Maryline Monroe et l'oncle Picsou pour mettre un terme à ses agissements.

Un journaliste américain demande alors si Joe Biden se sent bien, la réponse du candidat est immédiate : "Oui je me sens très bien, mais parfois quand je suis enrhumé, je me fais sentir par quelqu'un d'autre".

Dans la salle, un grand murmure surgit et l'on entend des réflexions du genre "il a perdu la tête, il est sénile !". Joe Biden répond alors, "Oui Séville, j'y suis allé en 60 avant Jésus Christ, c'est très beau l'amérique du sud".

Quelqu'un dans la salle se lève et crie très fort : "Non Sénile, vous êtes sénile !".

"Mais non, je ne suis pas sénile ! Enfin, je ne compte pas l'être avant la fin de l'année !".